Agoraphobie

L’Agoraphobie se caractérise essentiellement par une peur de se retrouver dans des endroits ou dans des situations d’où il pourrait être difficile ou gênant de s’échapper, ou dans lesquels on pourrait ne pas trouver de secours en cas d’attaque de panique. La signification actuelle du terme « Agoraphobie » n’est pas limitée à une peur des grands espaces ouverts, mais englobe également la peur d’entrer dans un grand magasin, de se retrouver dans une foule, de voyager seul en train, en bus ou en avion, ainsi que la peur de ne pas pouvoir se réfugier rapidement dans un lieu sûr, habituellement son domicile. Les situations qui font peur sont évitées ou subies avec une souffrance intense. L’Agoraphobie peut être traitée par une psychothérapie cognitive et comportementale, et plus particulièrement par des expositions graduées aux situations qui font peur.

Peur des endroits d’où il serait difficile de s'échapper

A son origine, le terme « agoraphobie » était réservé à une peur des places publiques (agora = place publique). Dans sa signification actuelle, le terme désigne également la peur des foules et la difficulté de ne pas pouvoir se retrancher rapidement en un lieu sûr, en général dans sa propre maison. Le terme décrit ainsi un groupe de phobies comprenant la peur de quitter sa maison, d’entrer dans un magasin, d’attendre dans une file, d’être dans un embouteillage, de se trouver dans une foule, de se rendre sur des places publiques, de voyager en train, bus ou avion.
Les endroits redoutés sont évités ou subis avec une souffrance intense ou bien nécessitent la présence d’un accompagnant. Les personnes concernées se rendent compte que leur anxiété est exagérée et elles sont gênées pour en parler à autrui. Elles se trouvent toujours de nouvelles excuses et échappatoires qui leur permettent de ne pas se rendre dans certains endroits ou de ne pas s’y rendre seules.
L’Agoraphobie est souvent une complication du Trouble panique. Les personnes qui en souffrent ont peur de se retrouver dans des lieux ou dans des situations d’où il pourrait être difficile de s’échapper ou dans lesquels on pourrait ne pas trouver de secours en cas d’attaque de panique.

Des chiffres sur l’Agoraphobie

L’Agoraphobie avec ou sans Trouble panique est un trouble fréquent. Entre 1 et 2 % de la population générale va en souffrir à un moment donné de leur vie. Le trouble peut se manifester à tout âge mais commence habituellement entre l’adolescence et la trentaine. L’évolution est fluctuante et en l’absence de traitement, le trouble risque de devenir chronique, de s’aggraver, de se compliquer.

Causes de l’Agoraphobie

De nombreux facteurs peuvent contribuer à l’apparition et au développement d’une Agoraphobie ou constituer des facteurs de vulnérabilité. Des facteurs génétiques font que certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de présenter un jour une Agoraphobie. Des expériences vécues pendant l’enfance ou survenues à d’autres moments de la vie peuvent avoir une influence décisive sur son déclenchement et son évolution, par exemple la mort prématurée d’un parent (à la suite d’une maladie ou d’un accident) ou la mort subite d’un ami ou d’un collègue (par exemple à la suite d’un infarctus du myocarde ou d’un accident vasculaire cérébral). La perte du travail, une séparation ou un divorce, une agression physique ou un accident, de même que des facteurs de stress importants et persistants ou un burnout, constituent d’autres facteurs de risque importants.

Conséquences possibles de l’Agoraphobie

L’Agoraphobie entraîne des crises d’angoisse et des évitements d’intensité variable. Elle limite souvent considérablement les personnes concernées dans leur fonctionnement. Dans les cas extrêmes, la personne atteinte d’Agoraphobie n’arrive plus à quitter sa maison. Même dans les cas moins graves, les personnes concernées souffrent fortement de leur anxiété et des conséquences qu’elle peut avoir sur leur mode de vie, sur leur rendement professionnel ou scolaire, sur leurs activités sociales et leurs relations avec les autres. Une Agoraphobie peut empêcher quelqu’un de se rendre à son travail, d’aller faire ses courses, d’accompagner ses enfants à l’école ou chez le médecin. L’estime de soi et la qualité de vie en pâtissent. L’Agoraphobie est souvent à l’origine de dépressions graves, d’un abus d’alcool ou

Qu’est-ce qu’un trouble anxieux?

Le terme troubles anxieux regroupe l’ensemble des troubles mentaux dans lesquels existent des peurs irrationnelles et invalidantes qui entraînent une souffrance et une gêne importantes dans la vie quotidienne...
[en savoir plus]

Les différents types de troubles anxieux

Il existe plusieurs types de troubles anxieux, qui se différencient par la source de l’anxiété, ses manifestations et son evolution...
[en savoir plus]

Le traitement des troubles anxieux

Aujourd’hui, les troubles anxieux peuvent être traités efficacement par la psychothérapie et, si besoin, avec certains médicaments. Le plus tôt est le mieux...
[en savoir plus]

Conseils pour l‘entourage

Comme les autres maladies psychiques, les troubles anxieux sont peu connus et mal compris. Comme dans toute maladie, la personne atteinte d’un trouble anxieux a besoin d’être comprise et soutenue par son entourage...
[en savoir plus]